LA JOUISSANCE SEXUELLE A AUSSI SA JOURNÉE MONDIALE !

marionnettesMarionnettes, ph. pixabay

Dans le calendrier des journées mondiales célébrées partout dans le monde, une journée malheureusement méconnue par beaucoup de personnes et qui, quand j’y pense, ne manque pas de me faire sourire est la journée mondiale de l’orgasme. Ainsi, la jouissance sexuelle est aussi célébrée à travers le monde. Certaines questions, je l’avoue, me trottinent dans la tête et me poussent à me demander pourquoi célébrer une telle journée.

         En effet, comme je viens de le mentionner plus haut, la jouissance sexuelle est aussi célébrée et figure dans le calendrier des journées mondiales et internationales. Je me suis permis de demander un peu autour de moi pour voir si l’existence de cette journée est connue par beaucoup de personnes. Je pense que les résultats obtenus ne m’ont pas étonné.

« Ça aussi a sa journée mondiale ! » ou encore « c’est quoi cette journée encore ! » Voici un peu ce que j’entends comme réponse de la part des personnes interrogées suite à ma question qui est de savoir si elles sont informées de ce qu’existe la journée mondiale de l’orgasme, quand d’autres sourient sans répondre à ma question, trouvant peut-être absurde une telle journée.

Je comprends donc que cette journée est méconnue et l’on n’en parle pas pratiquement. Je pense bien qu’il y a une sorte de tabou qui fait que cette journée est méconnue par beaucoup de personnes. Certains seraient tentés de se demander l’intérêt que l’on a à célébrer une telle journée qui concerne quelque chose qui se passe entre quatre murs.

Alors, poussé par la curiosité, je me suis permis d’effectuer des recherches et j’ai découvert que cette journée est célébrée le 21 ou le 22 décembre en fonction des années. Elle a été instituée en 2006 par Donna Sheehan et Paul Reffell des pacifistes américains. Comme explication, ils avancent « qu’un nombre élevé de pensées positives liées à un plaisir sexuel quasi simultané peut modifier le champ d’énergie de la Terre et réduire, en conséquence, les niveaux dangereux d’agression et de violence actuelle ». L’orgasme, pour eux, aurait le pouvoir de rendre les êtres humains que nous sommes moins violents et nous permettre de vivre heureux. Il faut donc jouir durant cette journée.

couple amoureux

couple amoureux, ph. pixabay

Mais aujourd’hui l’accent est plus mis sur la sensibilisation du public sur un problème qui touche de nombreuses femmes et affecte, malheureusement, leur vie de couple : la dysorgasmie ou l’anorgasmie. Il faut comprendre que peu de femmes arrivent à jouir véritablement lors d’un rapport sexuel et cette journée vise à faire savoir ce phénomène qui touche plus de femmes que d’homme au grand public. Comme les hommes, les femmes ont aussi droit à la jouissance sexuelle. Quand on sait les bienfaits de l’orgasme, il y a vraiment lieu de sensibiliser le public sur le fait que certaines personnes n’arrivent pas à l’atteindre et il serait bien de les aider en ce sens. Pour y voir plus clair, ma curiosité m’a amené à chercher les bienfaits que peut procurer l’orgasme.

Alors, j’ai vu que jouir est bon pour le morale et aussi très bénéfique pour le cerveau, car il permet de faire circuler le sang et ainsi l’oxygéner. L’orgasme s’avère être un bon somnifère, car la sérotonine libérée lors de l’orgasme par le cerveau est très bonne pour le sommeil et aide à mieux gérer le stress. Il fortifie aussi le cœur et lui permet de rester en bonne santé, puisque pendant la jouissance sexuelle, le rythme cardiaque qui s’accélère s’apparente à un entraînement sportif. À tout ceci, il faut ajouter qu’il peut être un antidouleur pour les « petits bobos », tout comme très bien pour la peau. Alors, les dames doivent comprendre que l’orgasme avec la sudation qu’il engendre, détoxifie l’épiderme, nettoie les pores et génère un afflux de sang à la surface de la peau. Tout ceci permet à la peau d’être plus lumineuse et de résister au vieillissement. Je terminerai ces bienfaits de l’orgasme en disant qu’il permet aussi de lutter contre le cancer. Et même si certains bienfaits restent à prouver, il faut souligner que jouir procure assez de bien-être.

Quant à savoir quel comportement adopter lors de la journée mondiale de l’orgasme, je dirais que je ne sais pas trop et si je comprends bien, il serait recommandé de rechercher au cours de cette journée, la jouissance sexuelle pour que la violence baisse dans le monde et que l’homme pense à autre chose qu’au problème qui l’assaillent de partout. Ce qui n’est pas trop loin de cet adage que nous aimons dire pour rire « faisons l’amour et non la guerre ! » pour montrer qu’il faut s’aimer et non se haïr.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *