francophonie: objectif promouvoir le français

La francophonie en tant qu’institution internationale regroupe les pays qui ont en commun la langue française c’est-à-dire qui ont le français comme langue de première socialisation. En effet, parler de francophonie c’est aussi reconnaître que le français est partagé par 284 millions de personnes en 2015. Il faut souligner que la francophonie renvoie tant aux pays francophones qu’à l’ensemble des pays ou régions membres de l’organisation internationale de la francophonie (OIF) qui sont représentés par l’association internationale des régions francophones où le français n’est pas obligatoirement langue majoritaire, ni même officielle. Mais, il est essentiel de noter que tous ces pays ont une culture diverse et c’est l’un des charmes de la francophonie. Elle réussit l’exploit de mettre ensemble divers peuples.

estimation des francophones dans le monde

Estimation dans le futur du nombres de personnes parlant français dans le monde, ph. francophonie.org

En plus de valoriser la langue française qui est la 5e langue parlée au monde. La francophonie prône aussi l’échange de cultures entre les différents peuples qui la constituent. C’est alors une manière pour ces peuples de faire connaître leur patrimoine culturel et s’ouvrir aux autres pays francophones. L’on peut alors, dans ce cas, parler de famille et chaque État francophone est membre de cette famille. Ce brassage culturel est pour l’espace francophone, une véritable richesse.

En plus de ce brassage culturel, il y a la possibilité des échanges commerciaux entre pays membres de la francophonie, ce qui est un point essentiel à souligner.

L’un des objectifs et missions de la francophonie est de faire la promotion de la langue française et la diversité culturelle et linguistique. Aussi, il faut souligner que l’Afrique regroupe beaucoup de pays francophones. Ces pays sont en réalité les ex colonie de la France. Toutefois, les États francophones africains doivent faire face au fort taux d’analphabètes enregistré chez eux. En effet, l’école reste un puissant canal pour promouvoir la langue française. Elle permet d’augmenter de façon exponentielle le nombre de francophones. Mais, beaucoup d’Africains ne savent pas écrire le français parce qu’ils n’ont pas été à l’école, ils font juste l’effort de le parler. Ce qui augmente alors le nombre de francophones. C’est le cas par exemple de la Côte d’Ivoire où l’on enregistre 48 % de personnes sachant écrire le français. Fort heureusement, ce pourcentage est revu à la hausse, selon OIF, quand on y ajoute les francophones sachant parler français, soit 90 %.

L’on peut dire que la promotion de la langue française comme voulue par la francophonie doit tenir compte de l’anglais qui est vu comme une langue internationale. Beaucoup de choses ont été faites sans doute, mais il faut continuer et innover. Les pays francophones doivent exiger par exemple que les vols en provenance ou en partance des États non francophones, le français soit aussi utilisé dans les avions pour passer le message aux passagers, car cela pourrait aider les francophones ne comprenant pas bien l’anglais. Aussi, demander aux compagnies des pays non francophones qui relient parfois deux pays francophones d’utiliser le français en plus de l’anglais.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *