Sommet de la francophonie, épisode XVI

Logo du sommet de la francophonie Antananarivo 2016, ph. francophonieantananarivo-2016.mg

Le sommet de la Francophonie aura lieu sur la grande île à Madagascar à Antananarivo. Cela est prévu la semaine du 21 novembre, avec le sommet des chefs d’Etat les 26 et 27 novembre 2016. Ce XVIe sommet aura pour thème : « croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ».

Antananarivo, ph. lexpressmada.com

Antananarivo, ph. lexpressmada.com

On voit que l’espace francophone veut resserrer les liens de ses membres. Les échanges à l’intérieur de la famille francophone devront s’accentuer pour le bonheur de tous. Les objectifs semblent être la préservation de la stabilité du monde francophone.

Une chose est certaine, les pays africains attendront beaucoup de ce sommet de la Francophonie, surtout que beaucoup parmi eux veulent être émergents dans les années à venir. Un tel thème ne peut que retenir leur attention. On aspire donc pour ce sommet à une croissance partagée, mais aussi à un développement responsable.

Un développement responsable qui engage beaucoup de défis à relever. Cela va sans doute amener les différents pays à revoir leur politique pour que la jeunesse s’implique un peu plus dans les décisions qui sont prises, à établir une politique de l’emploi ou de l’auto-emploi plus efficace qui fera baisser le fort taux de chômage que l’on enregistre dans des pays de l’Afrique francophone. Beaucoup de pays africains se plaisent à affirmer haut et fort qu’ils ont établi dans leur programme de gouvernement, une politique de l’auto-emploi, mais il faut le souligner : ces politiques de l’emploi, comme ils les appellent eux-mêmes, sont loin d’être efficaces. Ce dont la population a besoin, c’est la mise en place d’une politique efficace qui permettra de lutter plus efficacement contre la pauvreté et le chômage. Avec une jeunesse aux abois et une pauvreté qui s’accentue d’année en année, aucun pays au monde, quel que soit sa volonté, ne peut être émergent.

Emblème du sommet de Antananarivo 2016, ph. francophonieantananarivo-2016.mg

Emblème du sommet de Antananarivo 2016, ph. francophonieantananarivo-2016.mg

Ça, les dirigeants doivent le savoir. Ce XVIe sommet de la Francophonie qui s’ouvre à Antananarivo peut être vu aussi comme une lueur d’espoir. Ainsi, la recherche de la stabilité dans la zone francophone doit respecter des principes qui seront probablement débattus lors de ce sommet. D’ailleurs, le comité d’organisation s’est inspiré de ce thème pour choisir le logo du sommet. Le symbole représente un arbre et c’est l’arbre du voyageur, « Ravinala » en langue malgache. Cet arbre contient, dans ses feuilles, de l’eau pour se désaltérer.

Pour que la fête soit belle, le gouvernement malgache n’a pas lésiné sur les moyens. On peut dire qu’Antananarivo est prête à accueillir en grande pompe ce sommet, qui réunit toute la grande famille francophone.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *